Skip to main content
Ce site utilise des cookies de mesure d’audience afin de vous assurer une expérience de navigation fluide et nous permettre de réaliser des statistiques de navigation

Breadcrumb

Retour sur l’opération de vérinage du pont autoroutier au niveau de Migné-Auxances

Publié le - Mis à jour le 22 octobre 2019

Aménagement du territoire

En quoi consiste le vérinage ? 

L’opération de vérinage a pour objectif de rehausser le tablier de l’ouvrage et d’en renforcer la structure afin de pouvoir y accueillir le nouveau terre-plein central en béton sur l’autoroute A10. En amont de cette intervention, des plaques de carbone ont été installées sous les poutres du pont pour renforcer le tablier. 

Le vérinage permet de rectifier le cintrement du pont, en faisant compression sur les fibres inférieures et en étirant les fibres supérieures. Cette opération permet de créer des efforts contraires aux efforts routiers. 

Le vérinage du pont autoroutier à Migné-Auxances 

Contrôlé et piloté par ordinateur, l’opération de vérinage du pont autoroutier s’est déroulée en plusieurs phases, afin de maintenir la circulation sous basculement sur l’autoroute A10 : 

  • Phase 1 : vérinage simultané des culées, pour décollement, et des piles du pont dans le sens Bordeaux-Paris 
  • Phase 2 : vérinage simultané des culées, pour décollement, et des piles du pont dans le sens Paris-Bordeaux 

Pour mener à bien l’opération, environ 50 vérins hydrauliques étaient installés au niveau des culées et des piles de l’ouvrage. L’opération a été réalisée par l’entreprise TSV Travaux Spéciaux Vérinage. 

Les tabliers ont été vérinés de 15 mm environ, les appareils d’appuis sur pile ont été changés de façon à rehausser le tablier de 10 mm puis le tablier a été redescendu. Ces opérations ont nécessité une semaine de travail pour chaque sens de circulation.